07 avril 2015

Si ce n'est pas le bonheur ............



De voir le jardin s'éveiller chaque jour un peu plus, je ne dirais pas que c'est l'extase mais enfin, je n'en suis pas loin   ...   mdr

Depuis que le ravissant Magnolia stellata ouvre ses premières fleurs, je passe et repasse devant lui pour ne rien rater de l'éclosion. D'autant plus qu'il revient de loin  !!
J'avais failli le perdre à cause d'une exposition trop ventée mais heureusement j'ai remédié au problème. J'ai planté 3 pieds d'Elaeagnus ebbingei derrière lui qui ont formé rapidement une belle haie impénétrable coupant tous les courants d'air. Depuis, il s'est refait une santé et s'est même très bien développé en 2014.

Cette fleur est si délicate    :







Vous voyez ici ses branches basses en compagnie d'Heuchères de diverses variétés, de pieds de Pervenches, de Tulipes, du Cognassier du Japon et des Fritillaires de Perse au joli feuillage mais qui ne fleurissent jamais. D'ailleurs, à ce sujet, si vous avez une explication, un conseil ou un remède, je suis preneuse. Vous savez que bulbes et vivaces ne sont pas du tout ma spécialité.



































A peine un peu plus en retard, voici le Magnolia liliiflora nigra qui ouvre ses premières corolles. Avec ce temps superbe, c'est certain il ne va plus tarder à s'épanouir.
Il s'est enfin décidé à s'étoffer et à monter en formant cette grosse coupe qui le caractérise. Je l'ai choisi car il ne s'étale pas ce qui est intéressant pour les petites surfaces comme la mienne. Les Magnolias sont de beaux arbustes mais on devrait plutôt les qualifier d'arbres, surtout en Bretagne où ils deviennent monstrueux. Nous sommes à l'Est et vous pouvez constater combien cet endroit, totalement vide lors de notre arrivée, s'est garni. Le Magnolia fête ses 5 ans. Il était minuscule et très laid .......... il faut de la patience mais il aura quand même poussé plus vite que le Pieris variegata son voisin qui croule sous le poids de ses clochettes.


































Restons dans les tons de blanc du Pieris à la superbe floraison, bien avancée maintenant, avec la Bruyère arbustive Pink Joy qui n'a rien à lui envier.






Et le Camélia Silver Waves aux grosses soucoupes, toujours en beauté depuis un bon moment, nous dévoile son coeur. Un pétale reste coincé parmi les étamines et c'est ainsi sur chaque fleur, une caractéristique amusante.
Vous apercevez le Skimmia rubella dont les fleurs se sont enfin ouvertes avec le beau temps.






Passons au jaune, désolée pour ceux qui ne l'aime pas mais dans les jardins bretons, j'ai fini par trouver qu'il allait plutôt bien, surtout l'Ajonc.





 Le Sophora sun king  :



L'Euphorbe wulfenii   :




Le Diosma sunset gold qui n'a de jaune que le feuillage puisqu'il donne des fleurettes blanches  :





Nous terminerons avec le Berberis Darwinii dont les fleurs s'ouvrent enfin   :






Un tour de jardin des Camélias, mais pas tous, il y en a trop en fleurs en ce moment  :


En premier, le roi du jardin, le Camélia Nuccio's jewel car cette année, il a enfin les énormes joufflues que j'affectionne particulièrement sur cet arbuste. L'année dernière, il était recouvert de fleurs mais plutôt petites et le résultat est moins intéressant.










Le ravissant Haru-no-Utena    :





La dernière fleur de Kerguelen, curieusement elle semble être la mieux formée alors que d'ordinaire, ce sont les premières arrivées qui sont les plus jolies  ...........




Le petit Holly Bright qui ne sait plus où donner de la tête tant il est recouvert de fleurs   :




Et pour terminer, ce sera la première fleur du Camélia Black lace, le plus tardif de tous qui dure parfois jusqu'au mois de juin tant il a de fleurs    :






Nous nous quitterons avec quelques Tulipes, plus présentes que les narcisses mais beaucoup manquent à l'appel. Drôle d'année pour mes bulbes  .........  On oubliera vite  !!




















































Les jolies Jenny   :






Diana et Purple Prince, le bambou marque la séparation du massif et de la pelouse, ceci pour Attila et sa tondeuse, ce qui ne l'a pas empêché de passer sur une tulipe  .........   Qu'est ce que j'ai fait au Bon Dieu   !!!






Photo prise au petit matin    :






A une prochaine fois


6 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci de votre passage.
      Si vous parlez de la première photo de la fleur du magnolia stellata, je m'étonne moi-même d'avoir réussi à prendre une aussi jolie photo avec un appareil aussi nul ...... mdr
      C'est évidemment le plus complet des hasards !!
      A bientôt

      Supprimer
  2. Tous tes camélias ont des fleurs magnifiques et ce sont des arbustes que j'aime et en ce moment je rêve d'avoir une terre acide en voyant la floraison des azalées Hino Crimson dont on ne voit plus les feuilles , un bouquet rouge fuchsia je n'arrive pas vraiment à déterminer cette couleur mais que c'est beau .
    On avait acheté il y a 12 ans trois azalées et à l'époque pas d'internet pour consulter les conditions de culture et on les avait mises dans la terre calcaire améliorée mais elles végétaient alors à la main on a creusé une fosse et enlevé tous les cailloux , les pierres (nous sommes sur du roc calcaire ) et aujourd'hui le résultat est là et juste à côté ton rhododendron Melville qui promet une belle floraison .

    Tu m'avais demandé dans un précédent commentaire si l'azalée publiée était Hino Crimson et non ce n'était pas Hino Crimson mais une précoce à fleurs plus grandes et de couleur rose .

    Je me dis que lorsque les azalées et rhodo sont fleuris en Bretagne cela doit être époustouflant , bien sûr à la télé c'est très beau mais en vrai Whaouu ! .

    IL y a le Berbéris Darwinii qui me tente aussi et j'ai vu qu'il acceptait tous les sols et exposition alors ce sera mon prochain achat .
    Les floraisons s'en donnent à coeur joie , le Printemps est ma saison préférée et le soleil est là , alors profitons .
    En cherchant Ajonc je suis tombée sur une photo du Maïdo à la Réunion avec des Ajoncs épineux en premier plan , oui c'est vrai il y a des ajoncs à la Réunion .

    Bravo pour la floraison de tous tes camélias .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici aussi, l'azalée Hino Crimson est superbe cette année, pour la peine, je vais te la mettre dans mon prochain billet en compagnie du berberis darwinii que tu peux planter chez toi sans problème. Il lui faut un peu de temps avant de faire de l'effet mais quand c'est parti, c'est une véritable splendeur.
      Tu avais eu raison de changer la terre car impossible à long terme d'avoir des plantes de terre de bruyère dans une région calcaire. J'avais fait la même chose en région parisienne avec une terre argileuse qui n'était pas top non plus.
      Merci de me donner des nouvelles de Melville, lui aussi a un rouge superbe. Oui, tu as raison pour les ajoncs à La Réunion, pourtant ils sont appelés "ajoncs d'Europe" mais après tout, c'est la France !!
      Bonne continuation, il fait beau, les fleurs s'ouvrent, c'est le bonheur.
      Bises

      Supprimer
  3. Me ha encantado tu jardin,gecidades Te animo a echar un vistazo a mi post verás algunas ideas realmente interesantes, que creo te pueden inspirar. Deseo que pases un buen rato y espero que te guste y si es así y no eres seguidora espero que te hagas, gracias por visitarme. Elracodeldetall.blogspot.com

    RépondreSupprimer